En octobre 2017, l’État a lancé son projet Action Publique 2022 avec l’objectif fort de transformer numériquement les administrations publiques et a fortiori la qualité des services publics. Pourquoi ? Quels sont les objectifs de ce programme ? Les bénéfices apportés et quelles solutions digitales mettre en place au sein de votre administration.

Le nombre d’utilisateurs d’Internet dans le monde est en croissance exponentielle d’année en année (4,39Md en 2018 selon le Digital report). En outre, nos vies privées et professionnelles sont de plus en plus dépendantes d’outils numériques (réseaux sociaux, outils de communication, services de BPO, …).
La France a souhaité s’acclimater à ces nouveaux usages et modes de vie numériques. En effet, la France est devancée par la plupart des pays européens sur sa compétitivité numérique, selon un article du BDM. Il était donc important que nous nous adaptions aux besoins de notre temps. Cette transformation digitale a été initiée par le Gouvernement afin de transformer l’image numérique de la France mais surtout répondre aux attentes des citoyens ou usagers  qui souhaitent de plus en plus disposer de services dématérialisés.

Dans cette optique, le projet AP22 doit redonner du sens, de la cohérence et de la lisibilité aux citoyens. Les administrations publiques doivent, elles, se transformer et gagner en performance, efficacité et modernité. Pour mener à bien ce changement, l’État doit simplifier et améliorer la qualité de service en facilitant les démarches administratives, en optimisant les parcours usagers et en simplifiant les normes.

Le Gouvernement a trois objectifs principaux :

  1. Améliorer la qualité des services publics pour les USAGERS en digitalisant les procédures administratives par exemple. Le but étant d’améliorer le dialogue, de raccourcir les délais et d’améliorer la confiance des citoyens.
  2. Fournir un environnement de travail favorable et modernisé aux AGENTS PUBLICS en simplifiant par exemple les processus internes. Mais également se servir des expériences de terrain pour automatiser des taches et permettre aux agents de se concentrer sur leur cœur de métier.
    À savoir : 5,5 millions de personnes travaillent au sein de la fonction publique en France, chiffres du 31 décembre 2016.
    Répartition des effectifs entre les trois versants de fonction publique en 2016 :AP22
    Source :
    Siasp, Insee. Traitement DGAFP Département des études, des statistiques et des systèmes d’information.
  3. Maîtriser les dépenses publiques. Nous devons investir aujourd’hui pour permettre d’économiser demain.
    À savoir : un fonds de 700 millions d’euros, réparti sur 5 ans, a été dédié au projet Action Public 2022.

 

Découvrez l’organisation et le calendrier du projet Action Publique 2022 :

AP22 calendrier

 

Vous l’aurez compris, les administrations publiques / fonctions publiques doivent prendre un virage 120 vers la dématérialisation avec le plan d’Action Publique 2022. Mais concrètement comment instaurer ce changement et quels outils pour être en phase ?

  1. Digitalisez l’ensemble de vos processus documentaires et métiers.
    Des outils vous permettent de dématérialiser vos documents (démarches administratives, documents comptables, dossiers du personnel, dossiers patients, …), par la numérisation ou via des portails (dépôt de demandes et justificatifs en ligne). Cette 1ère étape permet de classer et déclencher des traitements électronique, sans manipulation du papier, en bénéficiant de tableaux de bord de l’activité. Le demandeur (client, partenaire, citoyens, usagers, fournisseur…et les agents de votre organisation en charge de l’instruction peuvent ainsi communiquer et partager en temps réel l’état d’avancement d’une procédure. Pour tous les documents produits ou reçus, engageants, confidentiels ou sensibles, vous pouvez également leur apporter une valeur probatoire avec un système d’archivage électronique (SAE). Tracez toutes les opérations et archivez vos données tout en respectant les normes en vigueur : 42 013, NF 461…. Grace à ces évolutions règlementaires il est désormais possible de vous libérer de l’espace de stockage en détruisant les originaux grâce à la copie fiable.
    Elle est obtenue via la numérisation assurant l’intégrité des copies numériques, puis leur pérennisation dans un Système d’Archivage Electronique (SAE). Sous ces deux conditions, la destruction des originaux papiers devient envisageable.
  2. Sauvegardez votre patrimoine culturel et administratif grâce à la numérisation.
    Des prestataires de confiance peuvent vous permettre de conserver durablement l’ensemble de vos documents administratifs (rapports, dossiers marchés, délibérations…) mais également culturels (livres anciens, incunables, journaux, photographies, cartes et plans, parchemins, objets en volumes…). Vos documents sont anciens, fragiles, précieux ? La sauvegarde de votre patrimoine en est d’autant plus importante. Faites appel à des spécialistes pour manipuler vos ouvrages. Cette numérisation va vous permettre de valoriser vos documents mais également de les rendre accessibles au plus grand nombre.
  3. Confiez la gestion de vos courriers égrenés.
    Sous-traitez vos flux de courriers quotidiens d’entreprise et réalisez des économies. L’industrialisation de vos courriers de gestion bureautiques vous permet de bénéficier de meilleurs tarifs postaux et de vous recentrer sur votre cœur de métier. Depuis votre poste de travail, préparez votre courrier simplement et bénéficiez d’un suivi de vos courriers papier ou électronique, simple ou recommandé, de votre bureau ou d’ailleurs.


TÉMOIGNAGE :
Découvrez le témoignage du ministère de la transition écologique sur l’extraction de données des plans cadastraux.

La digitalisation des services publics va permettre de transformer durablement l’action publique mais également de valoriser le rôle de chacun. 2022 c’est demain, qu’attendez- vous ?

Pour plus d’informations, nous vous invitons à aller sur le communiqué de presse « Lancement d’action Publique 2022 » mais également de lire le n°326 d’Archimag « Service public, vers le 100% dématérialisé », magazine payant.